Cycles 2019-2022

À Bruxelles
Centre culturel Groenendael
Rue du Duc 40 à 1150 Woluwe-Saint-Pierre

Ces cycles proposent plusieurs rencontres pour réfléchir sur des enjeux majeurs de la crise socio-économique actuelle de l’Europe exposé par des conférenciers issus de différents horizons de la société.

Immigration et identité (2019)

05/06/2019
Albert GUIGUI : Grand-rabbin de Bruxelles et attaché au Consistoire central israélite de Belgique
.
Vivre ensemble aujourd’hui« En dépit de nos divergences théologiques, nous, juifs, considérons les catholiques comme nos partenaires, des alliés proches, des amis et des frères dans notre recherche d’un monde meilleur et cette harmonie ne peut passer que par la lutte commune contre toutes les formes de radicalisme et de fanatisme ».
La conférence est suivie d’une séance de dédicaces du nouveau livre du rabbin Guigui « La Bible aujourd’hui »

09/10/2019
Prof. David ENGELS : Titulaire de la chaire d’histoire romaine à l’ULB et actuellement Research Professor (Senior Analyst) à l’Instytut Zachodni à Poznań (Pologne).
.
Que faire ? Vivre avec le déclin de l’Europe« La situation est grave : ce n’est pas seulement un modèle politique, économique ou social qui est graduellement en train de disparaître, mais l’entièreté de ce qui fut, pendant mille ans, « l’Occident » : le déclin massif de l’Europe en tant que civilisation est une véritable tragédie historique qui nous concerne tous, non seulement en tant que collectif, mais aussi en tant qu’individus. Personnellement, je souffre énormément de la fin annoncée de la civilisation occidentale que j’aime de tout mon cœur, et je sais que je suis loin d’être le seul dans ce cas. C’est pour eux que j’ai écrit ce livre, afin de partager avec eux mes réflexions pour savoir comment nous, amoureux de l’Occident, de son histoire, de son patrimoine et de ses traditions, pouvons faire pour rester fidèles, dans un monde post-européen, à nos convictions intimes, et pour les léguer à nos descendants. »
La conférence est suivie d’une séance de dédicaces du nouveau livre du Prof. Engels « Que faire ? Vivre avec le déclin de l’Europe »

Pouvoir, argent et justice sociale (2020-2022)

29/01/2020
Edoardo TRAVERSA : Professeur de Droit fiscal et président de l’École d’études européennes de l’UC Louvain
.
Mondialisation et justice fiscale« L’internationalisation des échanges commerciaux a généré un développement économique et une augmentation de bien-être sans précédent dans l’Histoire. En même temps, jamais comme aujourd’hui une aussi grande richesse n’a été concentrée dans les mains d’un si petit nombre de personnes, par ailleurs extrêmement mobiles. Cette situation oblige à se (re)poser la question de la justice fiscale à l’heure de la mondialisation. Qu’est-ce qu’un impôt équitable face aux phénomènes des sociétés multinationales ? Les États ont-ils encore les moyens de percevoir les impôts sur leur territoire ? Que peut-on espérer de la coopération internationale, au niveau européen, voire au niveau mondial ? Autant de questions dont les réponses préfigureront ce que sera notre société future. » (E. Traversa)

11/03/2020
Etienne DE CALLATAŸ : Chief Economist et Président du Conseil d’Administration d’Orcadia Asset Management, Chargé de cours invité à l’UCL et à l’UNamur
.
Finance responsable, du pourquoi au comment« Intérêt personnel et intérêt sociétal sont souvent opposés, et certainement s’agissant de la finance. Les crises financières n’ont-elles pas montré les dégâts pour la société que pouvait occasionner l’esprit de lucre ? Pourtant, de nos jours, il est fréquent d’entendre parler d’investissement responsable comme levier de progrès humain. La conférence cadrera les maux auxquels la finance responsable peut prétendre répondre, puis abordera la question du comment, sans esquiver celle de l’incidence sur le rendement financier que l’on peut escompter de tels placements. Nous verrons que le monde de la finance, s’il est loin d’être idéal, offre la possibilité de faire le bien tout en se faisant du bien. » (E. de Callataÿ)

29/11/2021
Jean-Baptiste de FRANSSU : Président de l’Institut pour les Œuvres de Religion (Le I.O.R.est la banque de l’État du Vatican pour les institutions religieuses)
.
Considérations pour un discernement éthique sur certains aspects du système économique et financier actuel – Où en sont l’Église et le Vatican ?« Aujourd’hui plus que jamais, les problèmes économiques et financiers attirent notre attention en raison de l’influence croissante des marchés sur le bien-être matériel d’une bonne partie de l’humanité. Cela requiert, d’une part, une juste régulation de leurs dynamiques et, d’autre part, un fondement éthique clair qui garantisse au bien-être obtenu une qualité humaine de relations que les mécanismes économiques ne sont pas en mesure de produire à eux seuls. »
(Saint-Siège : Dicastère pour le Service du Développement Intégral : Considérations pour un discernement éthique sur certains aspects du système économique et financier actuel, §1)

11/03/2020

Andrea MAIRATE : Conseiller à la Commission Européenne en stratégies d’investissement climatique
Christophe DE BEUKELAER : Député au Parlement de la Région de Bruxelles
.
Crise climatique et justice sociale« Les plus riches sont aussi les plus gros émetteurs de gaz à effet de serre, mais ils ne paieront pas les conséquences du réchauffement climatique au même prix que les plus vulnérables. Face à ces inégalités, les défenseurs d’une justice climatique mettent en avant les liens entre protection de la planète et justice sociale. »